• Slider 2
  • Slider 1
 
La foire-expo de Barbezieux flirte avec les records
 
La 34e édition de la foire-expo devrait battre le record de fréquentation et flirter avec les 30 000 visiteurs. Les exposants reviendront pour ce rendez-vous unique en Charente.
hier soir les organisateurs514450 536x358p
Hier soir, les organisateurs n’avaient pas fait les comptes, mais ils espéraient bien atteindre les 30 000 visiteurs.. PHOTO/Photo Phil Messelet

Qui ne connaît pas la foire-exposition de Barbezieux peut-être surpris. Chaque année, elle avance, quand la plupart des foires de Charente stagnent, reculent ou disparaissent.

Dans le Sud-Charente, la formule quasi ancestrale- c'était la 34e édition ce week-end - a toujours du sens. Vendredi, la foire a accueilli 9 000 personnes, 10 000 samedi. "Et on ne fait jamais moins de 7 000 le dimanche. Donc, on s'apprète à battre notre record", confie André Meuraillon, même si plus de 5 000 invitations ont été distribuées.

"Ici, on se sent bien. On a de la place, ce n'est pas très cher et on peut recevoir nos clients et partenaires", reconnaît Patrick Limousin, le patron de France Poids Lourds. Pendant le week-end, il a fait plusieurs fois le plein de son frigo, partagé plusieurs côtes de boeuf. "On a même organisé un apéritif avec le club des entreprises du Sud-Charente", ajoute le responsable. Et au passage il a vendu plusieurs camions et véhicules utilitaires. "On aurait pu les vendre directement au magasin mais ici, c'est un autre contact. On vient chaque année."

Se faire connaître, donner des nouvelles

Parmi les nouveaux cette année, les spécialistes du bien-être de l'Espace B, récemment installés à Barbezieux. "On n'a pas arrété de proposer des massages. Les seuls moments de repos, c'était pendant les repas", confie Éric Laville. Nathalie Berthonneau, responsable du site, est ravie de l'aubaine.

Tout comme Adrien Causset, l'un des bouchers de Barbezieux, installé pour la première fois à l'espace gastronomie. "On a passé plus de 600 magrets, 200 kilos d'andouillettes et au moins 600 kilos de frites. Belle opération pour nous. En plus, on s'est fait connaïtre. "Sans pour autant faire beaucoup d'ombre à la maison Lafaye installée à deux pas, devenue une référence sur la foire. "On est là depuis cinq ans. C'est une excellente foire et on reviendra", affirme Laetita Lafaye.

Dans un style radicalement différent Pascal Ouvrard (Cuisines Bonnet) vient pour la deuxième fois dans un espace plus grand. "On en profite pour présenter notre nouvelle gamme. C'est aussi pour nous une manière d'être prèsent dans le Sud-Charente."

Se faire connaître, c'était bien le but d'Authentik Home, une coopérative de sept artisans capables de faire une maison du sol au plafond, sans passer par un pavillonneur. "On sent que la formule intéresse", confie Richard Chaule!, l'un des spécialistes. Se montrer, c'était l'ambition de Teddy Roda, spécialiste informatique à Archiac. Il en a même profité pour présenter une marque d'ordinateur allemande "Terra" "Peu connue, mais extrêmement fiable", assure-t-il.

Les mécontents sont difficiles à dénicher. Et même si les contacts sont moins importants, "il faut être là sinon les clients se posent des questions", sourit Patrick Limousin. C'est aussi le signe du succès.