• Slider 2
  • Slider 1
 
Foire exposition : record de fréquentation battu
 
34e édition Près de 30 000 visiteurs se sont pressés aux portes de l’esplanade de Plaisance
2117672 469 10806777 800x400
Encore une fois cette année, Hélène Ségara a attiré un public nombreux. ©Photo michel amat

Grand remue-ménage hier sur l'esplanade de Plaisance. Les exposants de la Foire expo ont commencé à remballer tôt le matin. Face à cette effervescence et incessant va-et-vient, difficile de croire que le rideau est tombé sur la 34e édition. André Meuraillon veille au grain. « Place nette sera faite jeudi prochain », lance-t-il. Le président de la Foire expo a la sourire : « Je viens de recevoir les derniers chiffres, et même s'ils ne sont pas encore affinés, je peux dire que nous allons battre notre record de fréquentation. » Près de 30 000 visiteurs ont été enregistrés sur les trois jours. Le précèdent record datait de 2013 avec 27 000 visiteurs. Une tendance perceptible dès vendredi. La foire a accueilli ce jour-là quelque 9 000 personnes. Ils étaient environ 10 000 le samedi et tout autant le dimanche. « La météo a été très favorable malgré des températures un peu fraîches en soirée. On craint davantage les grosses chaleurs. »

L'effet « Hélène Ségara »

Le président explique cette fréquentation exceptionnelle par un ensemble de facteurs : les jeux intercommunaux, le comice agricole, les différentes animations... Les vedettes ont aussi boosté l'affluence. Frédéric François, pour la première fois à l'affiche de la Foire expo, a charmé le public vendredi. « Très abordable, il s'est prêté au jeu des photos », raconte André Meuraillon. L'effet « Hélène Ségara », qui avait fait exploser les compteurs en 2009, a de nouveau joué samedi. Et si le public était un peu moins nombreux à se presser devant la scène pour le concert de Chimène Badi dimanche, les travées de la foire étaient bondées pour les derniers achats ou commandes du week-end. Car les affaires ont été bonnes. Pour la plus grande satisfaction du président bien que toujours surpris du succès commercial de la foire.

Bonnes affaires

« Avec la multiplication des portes ouvertes et des ventes par Internet, je suis étonné qu'elle génère autant de business. » Thierry Bouchet, menuisier à Saint-Médard-de-Barbezieux, acquiesce. « On a multiplié les contacts et les prises de rendez-vous pour une bonne partie de l'année. » L'artisan a même perçu « une petite reprise ». « J'ai eu l'impression que les gens avaient envie de se faire plaisir. » Outre l'habitat, le secteur de l'automobile est reparti satisfait. Les petits nouveaux parmi les 270 exposants, aussi. L'Espace B, boutique spécialisée dans le bien-être à Barbezieux, ou encore Adrien Cosset, boucher à Barbezieux. « On a installé un stand à l'espace gastronomique, ça a été la folie pendant trois jours ! », sourit le jeune artisan qui a ouvert son commerce il y a un an.

Un discours qui ravit André Meuraillon et le maire de Barbezieux. « À ce titre, également, je ne peux être que content d'avoir sur la commune la plus importante foire de la Charente tant en nombre d'exposants que de visiteurs d'autant que le développement économique fait partie de nos axes prioritaires. » Les retombées essaiment largement au-delà de Plaisance. Les restaurants de la ville ont fait le plein. C'est aussi l'image de Barbezieux qui gagne en popularité. Le maire en est convaincu : « La foire permet de faire connaître la ville et ses atouts. »

Delphine Lamy